Règlement intérieur

Règlement intérieur

Le Jardin de Cristino Garcia

Saisons 2013 – 2014

Article 1 : Valeurs communes

A. Le projet du jardin partagé a deux buts principaux : le jardinage et la création de lien social.

Le jardinage permet à chacun de cultiver des plantes et de récolter les fleurs et légumes pour un usage personnel. Le jardinage permet également la sensibilisation aux pratiques respectueuses de la nature : nourriture biologique, le compost, etc.

Le jardin se veut également un vecteur de communication entre les habitants du quartier. La création de lien social comprend l’ouverture du jardin aux habitants du quartier qui voudraient visiter le jardin et en apprendre plus. Comme mentionné dans la convention avec la mairie, dès qu’un membre est présent, le jardin est ouvert aux visiteurs. La création de lien social inclut également l’utilisation du jardin pour des activités qui sont annexes au jardinage : un repas partagé, une journée de porte ouverte, un exposé ou un atelier sur un sujet lié au jardinage.

B. Le jardin partagé est un projet collectif mais nous n’excluons pas que des membres ont envie de faire des projets personnels et d’en récolter les fruits.

Le jardin partagé est un exercice délicat qui combine des aspects collectifs et des aspirations personnelles. Pour cette raison, nous avons défini trois zones dans le jardin qui correspondent aux aspirations différentes que peuvent avoir les membres (voir Article 3). Par contre, aucun des deux aspects – collectif et personnel – ne devrait l’emporter sur l’autre. Tous les membres doivent veiller au bon équilibre. Réciproquement, l’association s’engage à élaborer collectivement les règles de fonctionnement du jardin.

C. La participation au jardinage partagé demande un certain niveau engagement.

Il est rappelé la nécessité pour les membres de manifester une certaine motivation : participation à des réunions, jardinage régulier, entretien, etc…

Article 2 : Conditions générales

  1. Adhérence : L’adhésion à l’association est libre et ouverte à tou(te)s. Pour les familles et les membres d’un même foyer, une seule inscription suffit.
  2. Chaque membre doit accepter la convention que l’association a signée avec la mairie, les statuts de l’association et le règlement intérieur.
  3. Le nombre de membres est limité à 30. S’il y a une demande supérieur au nombre de places, une liste d’attente sera mise en place selon le principe “premier venu, premier servi”.
  4. Cotisation : Une cotisation de 20 euro par ans par membre/foyer est demandée. La cotisation est non remboursable. Cette contribution sert pour payer l’assurance obligatoire mais aussi l’achat en commun d’outils et de terreau/compost.
  5. Parcelles : L’adhésion donne accès à deux parcelles de 1m2 (côte à côte si souhaité et si possible). L’association fournira également la clé du jardin. Pour plus de détails sur l’attribution des parcelles, voir Article 3.
  6. Permanence : La convention avec la mairie prévoit que le jardin soit ouvert deux demi-journées par mois. Pour étaler les responsabilités, chaque membre doit assurer deux après-midi de permanence par an (à l’exception de l’école).
  7. Entretien : Chaque membre doit veiller à ce que le terrain reste entretenu. Les membres sont priés de ramasser les déchets (papiers, canettes, …) qu’ils trouvent par terre. Ils doivent aussi nettoyer et ranger les outils. Pour l’instant, le jardin ne dispose pas encore de poubelle. Pour enlever les déchets, veuillez utiliser un sac plastique que vous apporterez et déposez dans la poubelle verte de la ville qui se trouve en face de l’entrée du jardin.
  8. Plantations : Les plantes doivent être adaptées à l’espace disponible (ex : les plantes invasives telles que la menthe et le bambou doivent être plantées dans des containers, etc…).
    Les membres privilégient une gestion écologique des espaces de jardinage en évitant l’utilisation des produits phytosanitaires et les engrais chimiques. Les jardiniers utilisent des produits de substitution : semences “non hybride”, engrais d’origine organique, compost, etc. Partagez vos expériences et conseils. L’association proscrit la culture de plantes interdites (toxiques pour l’Homme, vénéneuses, hallucinogènes, etc…).
  9. Composte: Actuellement, le jardin ne dispose pas encore d’un bac de compost. La situation évoluera au cours de la première année. Dès que le composte est mise en place, les membres sont fortement conseillé de l’utiliser pour les déchets verts du jardin, mais également des déchets vert de leur maison.
  10. Evènements : Un membre peut organiser un évènement collectif. Il doit avoir soit l’accord du bureau, soit l’accord de plus que la moitié des membres. Un membre seul ne peut empêcher un évènement qui a été accepté par le bureau ou par plus que la moitié des membres.
  11. Outils. L’association peut acheter des outils en commun. Ces outils doivent rester dans le jardin. Ceux qui amènent leurs outils sont responsables de leurs outils. Les outils personnels peuvent être rangés sur place. Dans ce cas, les autres membres peuvent s’en servir.
  12. Eau : L’eau doit être utilisée avec modération car elle est précieuse. L’eau du jardin doit être utilisée uniquement pour l’arrosage. Elle n’est pas potable et il est interdit de la boire.
  13. Règlement des différends : En cas de mésentente entre membres, il veille à assurer une médiation, pour restaurer la convivialité. En cas de manquement aux obligations, le Bureau tranche le différend. Il s’efforce d’entendre l’adhérent concerné. Si le Bureau prend une décision d’exclusion, l’association informera le jardinier par lettre recommandée. Il disposera alors d’un délai de huit jours pour récupérer ses plantations.
  14. La première année, des dérogations peuvent être faites par le Bureau pour la cotisation et l’attribution des parcelles pour l’école et pour le centre culturel espagnol, le temps d’élaborer une collaboration plus précise avec ces institutions.

Article 3 : Attribution des parcelles

A. Le jardin dispose de 120m2 d’espaces cultivable, réparties en 5 bacs:

  • 2 bacs de 15 m2, 1m sur 15m de long, et 70 cm de haut (les deux bacs côté mur).
  • 2 bacs de 15 m2, 1m sur 15m de long, et 50 cm de haut (les deux bacs côté rue).
  • 1 bac de 60 m2, 3m sur 20m (au fond du jardin).

B. Le jardin est divisé en 3 zones:

  • Zone collective : Le bac de 60 m2 est à usage collectif pour les cultures en communes.
  • Zone des parcelles : 2 bacs de 15 m2 sont prévus pour des parcelles attribuées.
  • Zone des potagers en carré : 2 bacs de 15 m2 sont prévus les potagers en carrés.

C. Zone collective

Le jardin se veut accueillant pour tous les habitants du quartier, également ceux qui ne sont pas (encore) membre. Ainsi, quand un membre est sur le terrain, la porte doit rester ouverte et toute personne pourra visiter le jardin et expérimenter le jardinage dans la parcelle partagée.

D. Zone des parcelles

Des parcelles individuelles peuvent être attribuées à chaque membre pour que chacun ait la possibilité de développer son projet personnel. La taille totale maximale de la surface attribuée à chaque membre est de 2 m2 (parcelle privée + surface potager en carré). Le droit d’accès aux parcelles privées est subordonné à l’adhésion à l’association. Les personnes âgées ou les personnes handicapées ont priorité sur les bacs les plus hauts (70 cm, côté mur). L’attribution d’une parcelle est temporaire et valable pour un an. Cela n’empêche pas que l’attribution peut être renouvelée d’une année à l’autre. L’attribution des parcelles se fait à l’amiable. Deux membres peuvent échanger leurs parcelles s’ils sont d’accord. En cas de conflit, soit le Bureau tranchera, soit l’opinion de plus de la moitié des membres sera acceptée.

La récolte des parcelles privée appartient au membre qui la cultive. L’autorisation de jardiner est accordée personnellement aux adhérents et ne peut pas faire l’objet d’une cession à un tiers. Si une parcelle n’est pas entretenue pendant deux mois, elle sera attribuée à une autre personne de la liste d’attente.

Si la demande pour les parcelles privée est plus forte que la demande pour des espaces en potager en carré, les parcelles seront créées dans la zone des potagers en carré.

E. Zone de potagers en carré

Le potager en carré est une méthode de culture en bacs. Traditionnellement, les bacs mesurent 1m20 sur 1m20. Chaque bac est sous divisé soit en 9 carrés de 40cm x 40cm soit en 16 carrés de 30cm x 30cm. Dans chaque carré, une seule espèce est cultivé à la fois. Les raisons principales de cette méthode est de diversifier les espèces cultivées, de mettre des espèces qui se protègent côte à côte, de limiter les risque de pestes (insectes, champignons, …) et de favoriser la rotation des cultures pour éviter l’appauvrissement du sol. Cette méthode impose donc quelques contraintes sur la combinaison des cultures mais des contraintes qui sont bénéfique à la longue. Plus d’information sur la méthode du potager en carré est disponible à Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jardinage_en_carr%C3%A9s.

Vu la géométrie des bacs dans le jardin partagé, les carrés seront de taille 30cm x 30cm, c.à.d. que nous diviserons un carré de 1m x 1m en 9. L’association fournira le fil pour marquer les carrés. Ceux qui souhaiteraient pratiquer cette méthode peuvent allouer toute ou une partie de leur surface attribuée de 2m2 dans les bacs de potager en carré. Cette méthode demandera un peu plus de coordination entre les membres que les parcelles privées, entre autre pour les choix des espèces voisines.

La récolte des parcelles potagères en carré appartient au membre qui la cultive.

Si des carrés ne sont pas entretenus pendant deux mois, ils seront attribués à une autre personne de la liste d’attente.

Article 4 : Changements du règlement intérieur

Le présent règlement peut être modifié à tout moment à la demande des 2/3 au moins des membres de l’association. Il peut être modifié chaque année lors de l’assemblée générale à la demande d’un(e) ou de plusieurs membres de l’association. Les modifications doivent cueillir la majorité des votes des membres présents et des membres représentés par un autre membre.